PROJET ET ACTION 2017

Renforcer les capacités des OSC de promotion des Droits de l’Homme pour un meilleur impact de leurs actions.

La politique nationale de promotion et de protection des droits de l’homme, lancée par le Gouvernement ivoirien en 2011 et mis en œuvre par le Ministère de la justice, des droits de l’homme et des libertés publiques, n’a pu bénéficier à toutes les organisations de promotion des droits humains dans les départements. Conscient du rôle important des ONG locales, qui constituent des relais importants dans la politique nationale de promotion et de protection des droits mais aussi de leurs faiblesses institutionnelles et organisationnelles, le RAIDH a pensé la réalisation d’une série de renforcement de capacité à travers le renforcement des capacités de 900 membres issus 300 ONG locales sur la technique de rédaction de rapport selon les standards internationaux, le plaidoyer, les instruments juridiques nationaux et internationaux, les techniques de surveillance et de documentation des cas de violation des Droits de l’Homme. C’est dans ce cadre que s’inscrivait le projet : «Renforcement des compétences des ONG de Droits de l’Homme», qui a bénéficié du soutien financier de l’UCP-C2D Justice et technique du Ministère de la Justice, à travers les directions de la Protection et de la Promotion des Droits de l’Homme.

La mise en œuvre de ce projet, sur une période de deux (02) ans (novembre 2016 à novembre 2018) est articulée en deux phases dont l’une, les missions de prospection ont pu être réalisées, et l’autre se rapportant aux formations, est en cours d’exécution.  Le premier volet se rapportant à la prospection a été effectué dans l’ensemble des trente (30) localités visées : Abengourou, Aboisso, Agboville, Bondoukou, Bougouanou, Bouaflé, Boundiali, Bouna, Dabou, Daoukro, Divo, Duékoué, Grand-Lahou, Guiglo, Issia, Katiola, Kong , Mankono, Minignan, Odiénné, Oumé, Tiébissou, Sakassou, Sassandra, Séguéla, Sinfra, Soubré, Touba, Tengrela, Zuénoula. L’objectif principale étant de rencontrer les autorités administratives et politiques (Préfets et Maires) pour leur expliquer l’initiative ; d’échanger avec les leaders des ONG locales identifiées pour   leur présenter  et expliquer le projet. Cette rencontre fut également l’occasion pour les membres de la délégation d’identifier trente (30) leaders issus des organisations de promotions des droits de l’homme et des communautés pour participer à l’atelier de formation.

Photo de formation C2D avec Mme DOUMBIA Fanta

Photo de la formation C2D avec Mme Koffi à Katiola

Célébration de la journée internationale de lutte contre la drogue : émission radio à la radio ISTC Cocody sur les risques liés à la consommation de la drogue auprès des jeunes élèves et étudiant en collaboration avec WACSI et OSIWA

Cette activité à eu la participation des responsables OSC arrive dans la lutte contre la drogue, des ex user de la drogue et les journalistes professionnel et de l’équipe du RAIDH.

Photo de famille dans les locaux de la radio ISTC Cocody

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*